Londres : Guildhall Amphitheatre



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 


Guildhall.artgallery@corpoflondon.gov.uk
Adresse :  Guildhall Art Gallery, Guildhall Yard, Londres, EC2P 2EJ, Royaume-Uni
Téléphone :  +44(0)207332 3700
Télecopie :  +44(0)2073323342
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

La présentation des vestiges du Guildhall Amphitheatre, Londres
© non communiqué

 

 

Description

Cet amphithéatre romain, initialement construit en bois vers 70 ap. J.-C., fit l'objet de rénovations majeures au début du IIe siècle lorsque les murs de l'arène et de l'entrée principale furent reconstruits en pierre. Ce sont les vestiges en pierre qui sont exposés. Le site fut découvert en 1988 au cours de fouilles menées préalablement à la construction de la "Guildhall Art Gallery" (galerie d'art), ouverte au public en 1999. Ces vestiges romains classés, furent présentés au public à partir de 2002, à la suite d'une importante période de construction et de conservation.

Les vestiges furent classés par English Heritage et la galerie d'art fut reconçue de manière à intégrer ces vestiges in situ dans le bâtiment et à pouvoir les présenter au public. Durant la phase de construction de la galerie d'art, les vestiges romains furent préservés au sein d'un caoutchouc mousse, elle-même ceinte d'une enveloppe de parpaing et de contre-plaqué. Ils firent également l'objet d'une surveillance lorsque la superstructure du bâtiment fut réalisée au-dessus d'une passerelle en acier située au niveau du sol. Les vestiges furent maintenus in situ, suspendus au-dessus de deux autres niveaux souterrains, en renforçant le sol naturel situé sous les pierres romaines à l'aide d'un enduit époxy et en étayant les vestiges. Le vide créé sous les vestiges fut comblé à l'aide de béton armé afin de permettre la construction subséquente des deux niveaux précités.

Les éléments exposés sont les vestiges des murs de pierre de l'entrée, une partie du mur courbe de l'arène ainsi que deux salles de taille réduite présentant une issue à la fois du côté de l'entrée et de l'arène. Deux sections des canalisations en bois constituent une autre part importante de l'exposition ; elles ont en effet pu résister au temps en restant imprégnées d'eau. L'une de ces sections, toujours entourée de boue et passant sous l'entrée, est présentée au piblic depuis le mois de juillet 2004, dans sa position originale, sous une plaque de verre épais posée au sol. L'exposition de la seconde section, à savoir celle de la canalisation principale traversant l'arène en sous-sol, est prévue pour le début de l'année 2006. A la suite des fouilles, le bois fut emmené hors du site et entreposé dans des réservoirs humides jusqu'à ce que les concepteurs de l'exposition définissent les zones pouvant être présentées au public et permettent le début de la conservation.

Les vestiges sont exposés dans un endroit uniquement consacré à cet effet et situé un niveau en-dessous de la surface d'exposition de la galerie d'art. Ils sont pleinement accessibles lorsque la galerie est ouverte et il est possible d'y accéder par des escaliers ou par un ascenseur. Un éclairage d'ambiance contribue à donner une idée de la taille et de l'importance de l'arène. En outre, moyennant réservation, le Musée de Londres organise des visites mensuelles à l'attention du public et de groupes d'experts.

 

Bibliographie 

BATEMAN N., 2000. Gladiators at the Guildhall - The story of London's amphitheatre and medieval Guildhall (Museum of London Archaeology Service).