Budapest - Óbuda : Musée d’Aquincum - Thermae Maiores



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 


aquincum@iif.hu
Adresse :  4, Záhony utca , Budapest - Óbuda, 1031, Hongrie
Téléphone :  +36 (0)1 25 01 650
Télecopie :  +36 (0)1 43 01 083
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

Vestiges des Thermae Maiores, Musée d'Aquincum
© Aquincum Múzeum

 
Visualiser les photos

 

Description

En 1778, au cours des premières fouilles archéologiques d’Aquincum, on a découvert une salle des Thermes publics du camp de la légion. Les résultats des recherches furent publiés la même année, sous le titre "De Ruderibus Caldariique Romani" par István Schönvisner, qui dirigeait les études.

La partie des Thermes aménagée dans un bâtiment de sauvegarde a ouvert ses portes au public tout de suite après la découverte.

Les Thermes de la légion d’Aquincum sont, aujourd’hui, presque entièrement connus.

L’édifice monumental de 120 x 140 m. se trouvait au carrefour de deux rues principales du camp et ses portes, les plus importantes, s'ouvraient directement sur ces voies.

Le bâtiment a été érigé au IIe siècle après J.-C., puis il fut reconstruit à plusieurs reprises.

Son nom en latin nous est connu grâce à une inscription de reconstruction datant de 268.

On trouve une salle de gymnastique (palaestra), des piscines à l’eau froide, tiède et chaude, des baignoires, une chambre de transpiration et des salles avec chauffage par le sol, qui servaient pour le rafraîchissement des soldats. Ces derniers ont eu un large choix d’entraîner leur corps et de se laver.

Les vestiges des Thermae Maiores sont ouverts au public dans le Musée des Thermes (Fürdo Múzeum), qui est accessible depuis le passage souterrain.

Décembre 2005

 

Bibliographie 

www.aquincum.hu

Forschungen in Aquincum (en allemand)

Pannonia Antiqua