Paris : Musée du Louvre : château du Louvre médiéval et enceinte de Paris



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 



Adresse :  Palais du Louvre, Paris, 75058 Paris cedex 01, France
Téléphone :  +33 (0)1 40 20 50 50
Télecopie :  +33 (0)1 40 20 52 84
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

Fossé médiéval du château du Louvre
© Pierre Philibert

 
Visualiser les photos

 

Description

Les bases du château médiéval du Louvre ont été dégagées lors des fouilles archéologiques, en 1984-1985 et sont visibles au public depuis 1989, au sous-sol, au centre de la Cour Carrée.

Une enceinte carrée, cantonnée de tours aux angles, percée sur la face orientale d'une porte entourée de demi-tours, est visible et mise en valeur.

Un fossé, autrefois en eau, et la contrescarpe l'entourent sur les deux faces dégagées. Le public circule dans le fond du fossé.

La construction est l'oeuvre de Philippe-Auguste, vers 1190-1200, au moment où le roi fait construire par les bourgeois de Paris une enceinte protectrice, alors qu'il quitte le royaume pour la Croisade.

Sous Charles V, vers 1360-1365, des aménagements (en particulier les massifs des latrines) ont complété cette robuste structure, faite de larges pierres soigneusement taillées, incisées de nombreuses marques de tâcherons. Des logis occupaient à l'origine deux des côtés de l'enceinte.

Au centre de l'enceinte, se dresse la base du donjon circulaire, "grosse tour" construite par Philippe Auguste, entourée d'un fossé sec et d'une contrescarpe circulaire. Sur les murs de contrescarpe se devinent les encorbellements de l'escalier construit par Charles V, la "grande vis", qui donnait accès aux nouveaux logis aménagés alors.

Sous l'aile méridionale, se voient encore les murs périmétraux (d'époque de Philippe-Auguste) et les colonnes à chapiteaux (d'époque de Saint Louis) d'une grande salle basse, dite "salle Saint-Louis".

Les murs de la contrescarpe du pont d'accès au Louvre du XVIIe siècle (dit mur Le Vau) sont aussi visibles sous l'aile ouest de la Cour Carrée.

Dans l'espace du Carrousel, ouvert au public en 1993, a été découvert en 1991-1992 le mur de l'enceinte de Paris, mise en oeuvre par Etienne Marcel, prévôt de Paris, puis Charles V, vers 1350-1365. Si le fossé et l'emplacement, ainsi que les défenses de terre découvertes lors des fouilles remontent au XIVe siècle, les murs actuellement visibles sont ceux de la réfection du règne de Louis XII au début du XVIe siècle.

Les murs d'escarpe et de contrescarpe ont été en partie conservés sur un bonne longueur, avec, sur le mur d'escarpe, une tour basse avec une terrasse d'artillerie.

Décembre 2005

 

Bibliographie 

FLEURY M., BABELON J.-P., ERLANDE-BRANDEBURG A., 1974. Paris monumental, Editions Flammarion.

FLEURY M., KRUTA V., 1989. Le château du Louvre, Paris.

FLEURY M., KRUTA V., 2000. Château du Louvre, Editions Faton.

Catalogue de l’exposition "Paris, de Clovis à Dagobert", 1996-1997. Centre culturel du Panthéon, Paris, édité par la Ville de Paris.

GAGNEUX R., PROUVOST D., 2004. Sur les traces des enceintes de Paris. Promenade au long des murs disparus, Editions Parigramme.