Sisak : Siscia in situ



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 


gradonacelnik@sisak.hr
Adresse :  Trg bana Josipa Jelacica, Sisak, 44000, Croatie
Téléphone :  +385 (0)44 524 662
Télecopie :  +385 (0)44 521 255
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

Vue de l'extérieur, frontière sud de la partie civile de la ville romaine à Sisak
© Ministry of Culture, Conservation Department Zagreb. 2003

 
Visualiser les photos

 

Description

La Siscia romaine était située sur la rive gauche de la rivière Kupa, qui traverse l’actuelle ville de Sisak. Fondée au Ier siècle av. J.-C., elle a acquis le statut de colonie sous les Flaviens. Elle constituait une base militaire importante à l’époque d’Auguste, elle comptait déjà un port au Ier siècle av. J.-C. et elle a été l’un des premiers évêchés ainsi que la capitale de Pannonia Savia.

Siscia in situ représente la frontière sud de la partie civile de la ville romaine. Les murs de la ville, avec la tour d’angle datant du IIe-IVe siècle, et une partie du grenier à céréales municipal, un horreum du IVe siècle, sont présentés au bord de la place principale de Sisak et du parc municipal, face à l’église paroissiale baroque et à la cure.

Les pouvoirs locaux entendaient construire une place en face de l’église, mais en raison des efforts du service de la Conservation et de la sensibilité des habitants à la culture, les vestiges mis au jour ont été partiellement exposés sans affecter la fonction de la place: ils coexistent en harmonie.

Le concept de présentation a intégré la conservation indispensable des vestiges archéologiques qui, dans ce cas, impliquait essentiellement la consolidation des murs composés de pierre et de brique. Un architecte a quant à lui élaboré un cadre architectural réussi.

Le site est ouvert au public en permanence depuis novembre 2001, sauf lors de sa maintenance qui est réalisée chaque année au moment le plus propice en termes de conditions climatiques. Les informations relatives au site sont affichées sur un panneau transparent fixé à une barrière et visible lorsque l’on arrive de la place ; elles consistent en un plan du site et sa localisation au sein de la ville actuelle.

Cet ensemble est devenu la première partie ouverte et visible du très célèbre site de Siscia.

Décembre 2005

 

Bibliographie 

DUBRAVKA KISIC, Siscia in situ - An agreement between space and memory, Oris, Volume V, Number 19, Zagreb, 2003.

TATJANA LOLIC, Colonia Flavia Siscia, Situla, Volume 41, Ljubljana, 2003.