Sion : Site mégalithique du Petit-Chasseur



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 


info@siontourism.ch
Adresse :  Saint-Guérin, Sion, 1950, Suisse
Téléphone :  +41 (0)27 327 77 27
Télecopie :  +41 (0)27 327 77 28
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

Vue du site archéologique du Petit-Chasseur à Sion
© Musée cantonal d'archéologie Sion (Suisse).

 
Visualiser les photos

 

Description

Le parc de Saint-Guérin se situe à un km à l'ouest du centre de la ville de Sion, à proximité d'un centre scolaire et de l'église Saint-Guérin (chemin des Collines, 49).

Dans le parc sont exposés un alignement de menhirs et des dolmens néolithiques provenant de la nécropole du Petit-Chasseur (5e-3e millénaire avant J.-C.).

Les menhirs ont été trouvés à quelques centaines de mètres à l'est de leur lieu d'exposition en 1964 sous quatre à cinq mètres de sédiments. L’alignement se développait sur près de trente mètres de longueur.

Une grande nécropole néolithique du 3e millénaire avant J.-C., composée de plus de douze dolmens mégalithiques a été trouvée dans le quartier et fouillée par les archéologues de l'université de Genève entre 1961 et 1986.

La plupart des monuments ont été démontés, trois sont encore visibles sur place. L'un des plus beaux a été remonté sous une verrière avec sa chambre funéraire imposante disposée sur un grand podium triangulaire de pierres sèches; contre la paroi du bâtiment, on a exposé deux stèles anthropomorphes qui à l'origine étaient dressées devant les tombeaux.

A cent mètres à l'ouest de l'édifice, le dernier dolmen découvert en 1986 a été laissé à son emplacement de découverte, sous le trottoir de l'avenue (avenue du Petit-Chasseur, 78).

Provenant également de la nécropole, seize grandes stèles gravées, l'un des joyaux de l'art préhistorique des Alpes, ont été déplacées et exposées au Musée cantonal d'Archéologie (rue des Châteaux 12, au centre de la ville de Sion).

Devant le pavillon, treize menhirs ont été placés selon l'alignement qu'ils formaient à l'origine. Ils datent vraisemblablement du 4e millénaire avant J.-C.

La plupart des menhirs n’ont pas fait l’objet d’un traitement particulier. Par contre, l'un des plus imposants, de forme élancée et nerveuse, a été soigneusement travaillé au percuteur et sa face sud dévoile plusieurs gravures : des orants, personnages schématiques aux bras levés en attitude de prière, une ceinture et une hache.

Décembre 2005

 

Bibliographie 

BARRADI R., TRAVERSE J., CURDY PH., 1999. Valais à l'aube de l'humanité, éditions Florilège, Genève. (ISBN 294025401X)

CURDY PH. et FAVRE S., 1995. Promenade dans la préhistoire sédunoise, le quartier de Saint-Guérin, Bulletin Sedunum Nostrum, n. 59, Sion.