Nyon : Basilique et Musée romains



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 


musee.romain@nyon.ch
Adresse :  Rue Maupertuis, Nyon, CH-1260, Suisse
Téléphone :  +41 (0)22 361 75 91
Télecopie :  +41 (0)22 361 98 33
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

Vue générale de la Basilique romaine après sa découverte
© Archives MHAVD. Lausanne 1974

 
Visualiser les photos

 

Description

La ville actuelle de Nyon, ville de 16 000 habitants située à 20 km de Genève sur les bords du lac Léman, recouvre les vestiges de l'une des villes romaines les plus importantes de Suisse: Noviodunum, le centre urbain de la Colonia Iulia Equestris fondée vers 45 avant J.-C. du vivant de Jules César.

Découvertes en 1974 au centre de la ville actuelle, lors de la réalisation d’un projet immobilier prévoyant un garage souterrain, les fondations de la basilique abritent depuis 1979 le Musée romain qui conserve et met en valeur les vestiges d’époque romaine de Nyon et son district.

Ces murs de fondation sont maçonnés, en petit appareil de moellons liés au mortier de chaux. Ils sont conservés sur plus de 2m. de hauteur et sont larges d’environ 1,40 m. Ils n’ont pas fait l’objet de restauration, si ce n’est une consolidation des assises supérieures dans certaines zones, afin d’assurer la sécurité du public.

A l’époque romaine, la basilique fermait côté lac la partie publique du forum, le centre monumental de la cité et siège des activités administratives, politiques, économiques et religieuses nécessaires à la vie publique de la colonie.

Construite entre 50 et 80 apr. J.-C., en remplacement d'un édifice plus ancien, la basilique tenait lieu à la fois d'hôtel de ville, de tribunal et de siège de bureaux officiels.

Elle a fonctionné pendant au moins 2 siècles, mais a commencé, comme l’ensemble des monuments du forum, à tomber en ruine et à fournir des matériaux de construction à d’autres cités autour du lac Léman dès la fin du 3e siècle apr. J.-C. Si ses fondations étaient maçonnées, son élévation était construite en grand appareil, avec des blocs de calcaire urgonien issus de carrières du pied du Jura.

Certains de ces éléments d’architecture ont été retrouvés et sont présentés au musée. Une fresque de F.-A. Holzer, peinte lors de la construction du musée sur la façade de la maison adjacente, suggère l'intérieur du bâtiment romain qui était haut d'environ 20 mètres.

Le tracé des murs antiques est marqué au sol, avec un bitume clair ou des dalles rouge sombre. La copie d’une statue de Jules César (dont l’original est conservé à Rome), installée près de l’entrée du musée, rappelle que la colonie romaine de Nyon porte le nom de Iulia et que sa fondation est liée aux conséquences de la victoire de César lors de la Guerre des Gaules.

En 1991, des fouilles dans la rue adjacente ont permis de mettre au jour une nouvelle portion du monument antique. En 1992, le Musée a fermé pour permettre son agrandissement et sa réorganisation et a réouvert en 1993. En 1999, le 20e anniversaire du Musée a été célébré et un multimedia a été créé.

Informations chronologiques :
- Epoque d’Auguste : construction d’une basilique à deux nefs sur piliers centraux.
- Entre 50 et 80 apr. J.-C. : construction, au même emplacement, d’une nouvelle basilique destinée à remplacer la première. Le programme d’aménagement d’un forum monumental s’achève par cette construction.
- Dans la 2e moitié du 3e siècle apr. J.-C. : Les monuments du forum sont progressivement démantelés et servent de carrière, notamment pour la cité de Genève qui se développe dès cette période.

Décembre 2005

 

Bibliographie 

Non disponible