Znojmo : Grande fortification morave



Accueil
Liste complète des sites
Recherche par carte
Recherche par pays, période et/ou type
 


cejkova@muznojmo.cz
Adresse :  Znojmo - Hradište, Znojmo, 66902, République Tchèque
Téléphone :  +420 (0)515 216 214
Télecopie :  +420 (0)515 222 008
Site web
Personne(s) de contact


Imprimer cette page
 
 

 

Vue générale du site de la fortification morave « Hradište de St. Hippolyte » à Znojmo
© Mairie de Znojmo

 
Visualiser les photos

 

Description

Au nord-ouest du centre historique (médiéval) de la ville de Znojmo, sur le sommet d’un rocher stratégiquement avantageux (332 m. au-dessus du niveau de la mer) et séparé de la ville par une vallée profonde signée par le ruisseau Gránický, se trouve l’établissement ancien de Hradište.

Le site est agréable grâce à l’ombre naturelle des arbres et en raison de sa topographie, il a été exploité pendant des siècles : à partir de la période du Néolithique, au cour de l’Age du Bronze, de la période de Hallstatt jusqu'à l’époque romaine.

Il connut son apogée aux premiers temps médiévaux slaves. Les Slaves y étaient présents depuis le début du VIIIe siècle.

Pendant la période du Grand Empire Morave (IXe-Xe siècles), un territoire d’environ 20 hectares situé sur le sommet fut fortifié.

Les murs de la grande fortification avaient une épaisseur de 8 mètres et une hauteur de 10 mètres, caractérisés par un réseau de fossés taillés dans le rocher. L'ensemble formait un pentagone irrégulier.

La fortification était, à l’époque, le centre politique, économique et ecclésiastique de toute la région.

Des fouilles archéologiques systématiques du site ont débuté entre 1949-1957, lorsque beaucoup d’informations intéressantes sur l’architecture de défense morave ont été découvertes.

La seconde période de recherche sur le site a commencé en 1986. Son objectif était d’obtenir une image plus complète de l’importance de ce site en tant que métropole ancienne de la Moravie du Sud-ouest.

Une résidence seigneuriale avec deux vieilles églises et un cimetière de la famille princière et de la haute noblesse se trouvaient sur le sommet de la fortification. L’une des églises était dédiée à Saint Hippolyte, dont le premier établissement a reçu le nom.

On a également documenté l’existence d’une zone fortement peuplée, avec des fermes, quartiers d’habitation et des artistes et une nouvelle connaissance du système de fortification.

Après le déclin du Grand Empire Morave dans la deuxième moitié du Xe siècle, l’importance de la place fortifiée a diminué peu à peu et pendant le XIe siècle, le siège du prince a déménagé sur une petite colline en face où se trouve le château de nos jours.

L’ancienne fortification date du temps du roi Wenceslas Ier; en 1240 transférée à l’Ordre de Crucigerori avec une Etoile Rouge des Chevaliers de Prague. Sur la place du site original du siège princier, on a construit un monastère et la résidence du prévôt. Une reconstruction importante a été réalisé après l’incendie de 1635 et plus tard entre 1765-68.

Dans le cadre de la participation d'un programme international, l'objectif est la présentation universelle de cet ensemble unique pour le public national et international. La zone délabrée du bâtiment de ferme de l’ancienne prélature est actuellement en cours de transformation pour accueillir une grande exposition archéologique et historique.

A l’exposition permanente, il est prévu d'ajouter et de montrer les nouvelles connaissances et découvertes de la recherche archéologique menée annuellement dans les bâtiments reconstruits.

L’exposition présentera aux visiteurs toute l’histoire de cette localité importante depuis le préhistoire jusqu'au passé récent. L’époque du Grand Empire Morave (IXe et Xe siècles) et toute l’histoire des Chevaliers de l’Ordre de Crucigerori seront mises en évidence.

La construction d'un musée archéologique du Grand Empire Morave en plein air à côté de l’exposition permanente est en projet.

Décembre 2005

 

Bibliographie 

Non disponible